+33 (0)6 80 72 31 75

La période que nous vivons est chargée d’énergies et d’émotions contraires. Entre domination et élévation, incohérences et vérités,… ça tiraille.

Nous vivons un moment charnière qui entraîne de grands bouleversements, l’écroulement de l’ancien monde pour laisser place à l’émergence d’un nouveau paradigme.

En cette période de profonde transformation personnelle et collective, je me suis questionnée sur les notions de Liberté et de Souveraineté.

La Souveraineté personnelle est l’acte de clamer notre droit de coexister avec le reste de l’Univers, dans un état de Liberté.

La Liberté signifie que nous sommes libres d’exister, sans subir l’interférence des autres.
Le respect des Lois Universelles et l’intégrité énergétique apportent la Citoyenneté Cosmique et donc la Conscience.
Et ainsi nous pouvons incarner la véritable nature de l’être humain divin.

Dans ce monde de chaos et de destruction, de mensonges et d’illusion, de domination et de manipulation, comment pouvons-nous être divinement humain ?

Pour intégrer cette réflexion, je me suis engagée dans un processus créatif pendant 2 jours.

 

 

1) Je me suis assise en méditation. J’ai écouté mon corps et j’ai ressenti mon Esprit dans mon cœur. Dans cette connexion, les battements de mon cœur étaient plus apaisés, profonds et en expansion.
J’ai ensuite ressenti mon Humanité dans l’expression des formes rondes de mes seins et de mes fesses.

Dessinant cela sur la toile, j’ai réalisé que ma part spirituelle (sentie dans mon cœur) et ma part humaine (ressentie dans ma poitrine et mes fesses) sont toutes les deux des cœurs. Et j’ai souri.

Aurais-je été comme Einstein qui, après tant de calculs et la théorie de la relativité arrive à la considération que l’amour est l’ultime réponse ?
Le message que mon corps me délivrait était clair. L’incarnation spirituelle et humaine est l’expression de l’amour.

2) Nous sommes sur le seuil d’un nouveau paradigme. Un portail arc en ciel s’est présenté devant moi. Il était comme une porte en forme de Yoni avec des rubans aux couleurs de l’arc en ciel.

Je suis passée au travers et lorsque je poussais un à un les rubans de couleur, je recevais des clés pour ma créativité. J’ai traversé le portail arc en ciel et intégré ces éléments sur ma toile.

3) J’ai pu voir l’esprit d’une licorne ailée qui m’a guidée dans mon propre univers. Sur son dos, je me suis envolée dans un tourbillon et je me suis élevée jusque dans le cosmos, auprès de la Galaxie du Diamant bleu.

4) Le Phoenix de la transformation est apparu avec ses ailes colorées.

5) Tout s’est mis à briller.
Le message que j’intégrais alors est que lorsque je crée, ma vision s’élargit.
Je suis émerveillée par le voyage, la beauté des couleurs, je me sens plus apaisée car je regarde au-delà.

6) Ce que je traverse actuellement au niveau personnel, me permet d’expérimenter que j’éprouve de la difficulté à faire sortir ce qui est entré concernant la sphère sentimentale (amis, amoureux, relations,…).

Pour me libérer de cela, j’ai intégré dans mon processus créatif l’intention de ne pas avoir peur de laisser sortir.

Mon guide est arrivé sur la licorne blanche ailée. Il m’a fait monter sur le dos de la licorne et m’a emmené jusqu’à une cascade. Le message correspondait à laisse couler avec vigueur.

La cascade coulait énergiquement. Mon guide m’a invité à passer de l’autre côté. J’ai franchi la cascade et je suis arrivée dans une grotte à l’intérieur de laquelle brillait un diamant bleu. Ce diamant bleu a une symbolique forte pour moi, il correspond à la connexion cosmique à laquelle je suis reliée.

J’ai alors commencé le processus créatif en ajoutant du blanc comme la lumière de mon guide et la couleur de la licorne. Et aussi comme la mousse qui naît de l’eau de la cascade qui s’écoule.

Ensuite, j’ai martelé avec mon bâton des couleurs bleu-vert, comme l’eau de la cascade qui coule avec vigueur. J’y étais vraiment.

Puis j’ai intégré la vibration du diamant bleu qui s’est révélé comme une étoile. Et c’est justement l’étoile à laquelle je me sens reliée et qui me soutient et me guide.

7) C’est alors que j’ai reçu la guidance de mettre du vert tout autour de la toile… un nouveau paysage apparaissait, celui d’en haut.

Je comprenais que lorsque j’accepte de libérer en bas, le monde d’en haut apparait.

Chaque étape du processus implique donc de lâcher pour découvrir quelque chose de nouveau. Alors j’ai pleuré. Au niveau de mon âme, j’ai vécu une libération de je ne sais quel ordre.

8) J’ai fait une pause, trouvant le tableau très inspirant. Je me sentais dans une forêt, levant les yeux au ciel et découvrant la cime des arbres.

9) Mes guides m’ont invité à rajouter du orange en gouttes, comme expression de la créativité, de la fertilité et de l’abondance.

Puis j’ai ajouté progressivement les couleurs de l’arc en ciel. Du rouge pour honorer mes lunes qui sont arrivés ce jour. Puis du vert pour incarner l’amour, du jaune pour me sentir à ma place, du violet pour être inspirée, du magenta pour connecter à une dimension cosmique, du blanc pour déployer la pureté.

Ces gouttes étaient comme une pluie qui vient d’en haut et s’écoule en bas, révélant un nouveau potentiel pour laisser briller l’énergie de la Source.

Divine human – 60×60 cm, Acrylique sur toile

 

Les rayons dorés sont plus déployés et recentrés. A l’image de moi, je me sens plus axée.

Je ressens que je suis allée au bout de ce processus.

Je viens d’expérimenter le cycle infini des morts – renaissances entre le monde d’en haut et le monde d’en bas.

J’ai conscience que je fais partie d’un processus qui me dépasse et que ce que j’expérimente à titre personnel soutient aussi la dimension collective.

Le message est aussi fort pour l’humanité dans la construction du nouveau paradigme.

En tant qu’artiste, je prends davantage conscience que je suis ce pont entre le Ciel et la Terre et qu’en réalisant ce processus de canalisation et d’incarnation, je participe à la solidification du pont pour avancer dans le nouveau monde.

 

Véronique

Inspirez d'autres personnes en partageant cet article !