+33 (0)6 80 72 31 75

Voici 4 semaines que vous êtes confinés.

D’un côté, vous avez lâché des résistances et d’un autre côté, vous êtes pris dans différentes perspectives.

Qu’avez-vous fait de ces 4 semaines ?

Avez-vous fait le chemin que vous pouviez faire ?

Comment abordez-vous la suite ?

Avez-vous profité de cette période pour envisager la vie autrement ?

Avez-vous traversé en conscience la libération des formatages du mental, de l’émotionnel, du corps, des peurs et croyances ?

Depuis Pâques, vous êtes dans une résurrection possible à un autre niveau de conscience.

Allez-vous vous élever ou sombrer ?

La vie n’est pas une fatalité, à chaque instant, vous pouvez reprendre les rênes du mental.

Restez centrés et vigilants.

Trouvez votre centre qui ne se laisse pas déstabiliser par les circonstances extérieures.

Nous sommes invités à ouvrir notre esprit, à élargir notre conscience pour englober toutes les parts de nous-même et tout ce qui est à l’extérieur de nous-même, pour être dans l’unité personnelle et collective.

Ouvrir, c’est englober ce qui nous plait et ce qui ne nous plait pas, ce en quoi nous croyons et ne croyons pas.

C’est sortir du duel de la dualité, c’est-à-dire accepter la dualité comme telle afin d’accéder à l’unité et l’harmonie.

Accueillons que la dualité fait partie de l’existence et de l’équilibre de l’Univers. Sortons du duel qui oppose le bien et le mal, ce que nous aimerions être par rapport à ce que nous sommes déjà. Vivons dans l’unité avec nous-même pour ensuite pouvoir vivre dans l’unité avec les autres.

Acceptons que tout fait partie du Plan Divin, que tout ce qui est, est divin. Ne catégorisons pas, sortons des étiquettes de victime et bourreau. Reconnaissons la perfection de toute chose dans l’équilibre, qu’à notre niveau nous ne pouvons pas totalement voir.

A partir du moment où nous faisons ce chemin d’unification de nous-même, nous pouvons inspirer les autres à le faire à partir de la vibration d’amour que nous émettons.

La véritable guérison se fait à partir du moment où nous nous sentons chacun et chacune pleinement acceptés par nous-même et par les autres. Dès lors que notre regard et notre verbe posent un jugement, nous nous fermons à notre être véritable et à l’autre. Nous nous coupons de nous-même et de notre possibilité de nous éveiller et nous coupons l’autre de sa possibilité de s’éveiller lui aussi.

Lorsque nous embrassons toutes les facettes de nous-même, que nous les unifions, nous pouvons alors regarder véritablement l’autre, à partir de notre vibration d’amour et non de jugement et nous pouvons voir au travers de l’autre où nous en sommes nous-même, sans polarisation de bien et de mal, mais dans l’acceptation pleine et entière de ce que nous sommes.

C’est cela le pouvoir de l’amour et la puissance du collectif dans l’amour.

A vous qui bénéficiez de ce soin, soyez inondés d’Amour. De l’amour qu’il m’est possible de diffuser et que vous êtes capables de recevoir ; de l’amour qui circule déjà en vous mais qui n’enlève pas tout le chemin que vous devez effectuer pour prendre votre responsabilité et retrouver vous-mêmes tout cet amour en vous-même.

Vous êtes votre propre sauveur. Engagez-vous à traverser votre ombre pour voir votre lumière. Nul ne peut s’échapper du chemin. C’est là le sens de l’existence, de se confronter. N’attendez pas qu’on vous sauve. Sauvez-vous vous-même, c’est-à-dire faites le travail  pour guérir, unifier, grandir, ressentir l’amour, vibrer d’amour.

Cela commence déjà par vous accepter vous-mêmes, là où vous en êtes. S’il y a des aspects de vous-même que vous n’appréciez pas, faites le travail nécessaire pour avancer tout en ayant une confiance absolue et en lâchant le temps qui est une illusion dans la manière dont vous vous le représentez.

Engagez-vous pour vous comprendre, vous étendre, vous expandre et à partir de là répandre uniquement ce qui est vertueux.

Plus vous vous libérez vous-même, plus les plans subtils vous accompagnent. Mais si vous ne faites rien vous-même, rien ne va se passer.

Vous vivez une nuit noire pour l’humanité qui fait remonter beaucoup de mémoires collectives et individuelles. Accueillez cette situation comme un retour karmique pour revivre des situations et des émotions que, pour beaucoup, vous avez vécues dans un autre temps. Si votre âme a choisi de s’incarner dans cette période particulière, c’est pour revivre cela. Accueillez. N’ayez pas peur. Vivez cela comme une expérience que vous deviez vivre.

Revenez à votre cœur, votre sens, retrouvez votre axe. Ne vous laissez pas déstabiliser. Restez centrés, concentrés.

Le sens du collectif, ce n’est pas d’aller chercher chez l’autre ce que vous ne trouvez pas en vous. C’est d’être dans votre pleine présence pour réaliser de véritables co-créations équilibrées dans le donner et le recevoir.

Il ne peut pas y avoir de collectif s’il n’y a pas d’équilibre. Il ne peut pas y avoir d’unité s’il n’y a pas d’équilibre.

Tout est en équilibre. Il y a un équilibre à l’intérieur de chaque organisme vivant, famille, groupe, communauté,…. Tout dans l’Univers est en équilibre, même si à votre niveau, votre perception vous empêche de le voir.

Vouloir modifier un paramètre sans prendre en considération les déséquilibres que cela engendre aboutit à la situation que vous vivez présentement sur la Planète. Il y a eu trop de déséquilibres perpétués et il y a dorénavant un besoin de retourner à l’équilibre.

Dans cette vision vertueuse du collectif, il est important d’avoir la lucidité de savoir avec qui vous allez vous associer, pour créer quoi, avec quelle conscience et avec quelle intention.

Dans le sens du collectif, l’intention est de créer ensemble. Faire et agir avec. Et non pas faire pour et contre. Il s’agit d’une co-création.

Pour co-créer, il faut être sur la même longueur d’onde, être animé d’une vision commune et avoir des talents complémentaires.

Le collectif se fera par étape car avant de pouvoir vraiment unifier dans la conscience de l’amour, il faut d’abord enlever les formatages de l’ego.

Dès qu’il y a ego, il y a séparation. Lorsqu’il y a séparation, il n’y a pas unité.

L’unité se fera de manière progressive, lorsque chaque être humain aura suffisamment ascensionné pour comprendre les lois cosmiques, l’interdépendance et se libèrera des comportements égotiques au profit de la véritable relation d’aide à autrui.

Accueillez-vous, accueillez les autres, tout en restant vigilant sur la manière dont cela vous influence.

Respectez-vous, respectez l’autre. Honorez votre vibration.

Il existe plusieurs versions du collectif.

Il est nécessaire de vibrer le collectif à partir de ce que nous sommes chacun et chacune dans le meilleur de nous-même, c’est-à-dire dans l’engagement plein et entier à nous réaliser.

J’ai la vision que les collectifs se formeront par association vibratoire car la manière de s’associer aux uns et aux autres est le reflet de notre niveau vibratoire.

Des cercles collectifs vont se former par cohérence vibratoire, à l’image de gouttes d’eau qui se regroupent pour former une unité plus grande. Plus ces cercles vont grandir, plus ils formeront des gouttes d’eau plus grandes qui, lorsqu’elles seront unifiées dans l’amour, se rejoindront progressivement. Se rejoignant toutes progressivement, il n’y aura plus de gouttes d’eau, il y aura l’océan.

Ayons l’humilité et la grandeur de nous considérer à la fois comme la goutte d’eau et comme l’océan.

La goutte d’eau ne peut pas fonctionner sans l’océan et l’océan ne peut pas exister sans la goutte d’eau. A nous d’incarner pleinement la goutte d’eau unifiée à l’océan et l’océan unifié à la goutte d’eau.

A nous d’envisager le collectif dans cette vision unifiée tout en intégrons que nous sommes d’ores et déjà toutes et tous l’océan. C’est un va et vient entre ce qui est et ce qui est potentiel, entre ce potentiel et notre réalité présente. C’est un fux à partir de l’ici et de la version projetée et à partir de la version projetée dans cet ici.

Soyons cette unité, cette humanité qui vibre dans une humilité collective et progressivement se rejoint unifiée.

Avec amour,

Véronique

Inspirez d'autres personnes en partageant cet article !