+33 (0)6 80 72 31 75

Empty Full

par Victory Arts | Une oeuvre Une histoire

J’aime me sentir pleine, remplie.

Alors je me sens pleinement vivante et vibrante.

J’aime aussi le vide.

Le vide me permet d’accueillir l’inspiration.

En cette journée de Pleine Lune du 27 avril 2021, j’étais dans un passage à vide.

Et cette question existentielle « Qui Suis-je » ?

 

Je me suis engagée dans un processus créatif.

J’ai commencé à peindre un cercle Enso, symbole de la vacuité et de l’achèvement dans le bouddhisme zen.

Puis j’ai peint avec du rose pale. J’avais besoin de tendresse. J’ai effleuré la toile avec une douceur infinie et laissé sortir ma tristesse. Les larmes ont coulé, elles sont sorties d’une blessure que je ne savais pas identifier.

Les états d’âme sont à vivre mais pas forcément à mentaliser, les émotions sont à ressentir et à libérer comme dans le processus alchimique dans lequel la 1ère étape de l’œuvre au noir permet de laisser sortir le souffre. J’ai peint ainsi et libéré l’émotion jusqu’à me sentir apaisée.

Puis est montée l’émotion de la colère. Les couleurs jaune et orange sont rentrées en résonance avec mon émotion. J’ai peint et laissé sortir ma colère et la toile a pris la coloration d’un ciel d’orage.

J’ai ajouté du blanc et peint jusqu’à l’accalmie.

À partir de cet état de paix émotionnelle, j’ai eu envie de bleu et de vert, ce sont les couleurs de la fleur Véronique à l’origine de mon prénom. Je retrouvais ma joie, cette joie qui s’exprime lorsque je reviens à mon centre, à qui je suis vraiment, à cet état naturel dans l’instant présent. En peignant, je sortais du drame et je retrouvais mon énergie.

Puis j’ai eu envie de fun et de dynamisme. J’ai ajouté du violet, du rouge et du bleu plus foncé.

Puis d’autres couleurs sont venues. J’avais besoin de remplir chaque espace, de me sentir pleine.

Puis j’ai eu envie de doré, jusqu’à me sentir totalement remplie et aboutie dans l’œuvre et en moi.

Il en a résulté l’oeuvre Empty Full, Vide Plein.

Empty Full

A l’issue de ma création, j’ai reçu le message que j’avais besoin de féculent. Cela m’a fait sourire.

Le processus créatif permet de libérer les émotions, de lâcher le mental et d’accéder au message du corps et de l’âme. Il permet de recevoir le message juste dans l’instant. Il est rarement celui auquel on s’attend car il répond au référentiel de l’instant, dans la vérité pleine et entière de soi et non selon la version idéalisée ou projetée du mental.

Le processus créatif permet d’accéder à l’être, à l’énergie de la vie qui circule en soi. Au travers du processus créatif, l’attention n’est pas portée sur la technique, il n’y a pas de résultat attendu autre que celui de s’abandonner, de lâcher les résistances, de s’engager corps et âme dans l’expérience.

Le processus est terminé lorsqu’on sent qu’il est abouti, c’est à dire qu’on ressent l’apaisement, qu’on se sent vidé mais rempli.

Le processus créatif permet de toucher à ce point de bascule, d’accéder au switch de guérison et d’intégrer l’expérience dans le corps. C’est ainsi que l’expérience est totalement vécue, comprise et transmutée.

L’énergie qui s’en dégage peut être alors réorientée vers ce qui fait sens, dans la prochaine étape.

La quête d’harmonie intérieure sous-tend le processus créatif. De ce fait, l’œuvre qui en résulte n’est pas la finalité mais le résultat de ce qui a été traversé. L’œuvre vibre, elle devient une alliée qui nous accompagne sur le chemin de la réalisation de nous-même. La toile est cette énergie féminine de réceptivité et d’ouverture capable d’accueillir tout notre être, mère veilleuse qui porte un regard rempli d’amour inconditionnel blanc immaculé. La peinture est l’expression de notre palette émotionnelle. Les mains sont le prolongement de notre cœur pour exprimer notre vérité. Les pinceaux, couteaux et autre matériel sont l’énergie masculine qui permet de donner, de faire sortir, d’exprimer ce qui doit se vivre et se dire.

Après avoir peint, j’ai cuisiné une assiette de pâtes que j’ai savourées pleinement. Pendant que je mangeais, j’ai compris que mon passage à vide était la conséquence de l’activation d’une souffrance émotionnelle qui trouvait son origine dans une blessure d’enfance non totalement guérie et dont l’origine plus ancienne était un ensemble de mémoires karmiques.

C’est au travers de ce processus global que j’ai ainsi pu :

  • Retrouver mon énergie (Plan éthérique – chakra sacré)
  • Apaiser mon émotion (Plan astral – chakra du plexus solaire)
  • Comprendre ce qui se jouait dans la situation et entamer la guérison de mon enfant intérieur en lien avec cette souffrance (Plan mental – chakra du cœur)
  • Libérer les mémoires karmiques (Plan causal – chakra de la gorge)
  • Accéder au message de mon âme au travers de mon intuition (Plan bouddhique – chakra du 3e œil)
  • Grandir dans l’amour et m’élever davantage (Plan atmique – chakra couronne)
Empty Full

Rassasiée de tout mon être, j’ai sorti mes cahiers d’écriture depuis mon 1er journal intime et je les ai déposés en cercle sur le sol.

Temps de pause, temps de rien. Le moment de la synthèse était venu. Qui suis-je ?

Je me suis assise au centre de mon cercle. Et du vide est apparue l’inspiration. Au bout de quelques secondes, j’ai reçu le message de ma prochaine étape.

Je me suis de nouveau sentie vraiment pleine et je suis passée à l’action.

J’ai alors compris que JE SUIS dans chaque instant présent. La question qui suis-je est la question originelle et ultime. Chaque instant présent est le reflet de qui je suis. Chaque instant présent apporte la réponse dans l’expression de ce qui est.

Voilà je vous ai partagé ma manière de transmuter les situations qui me chamboulent.

Sur le moment ce n’est pas agréable, mais je n’en fait pas un drame, je sais que je dois le vivre pour comprendre et grandir en amour. Je n’évite pas ces moments car je sais qu’il faut m’y confronter, lever le rideau pour aller voir et cela devient un jeu.

Je suis une exploratrice des vagues à l’âme. Pendant le voyage, il y a des orages et des tempêtes, cela implique de lâcher les voiles et de tenir bon. Lorsque le calme revient, la clarté est plus grande pour poursuivre la traversée, cap sur sa destinée.

Et vous comment gérez-vous les situations turbulentes de votre vie ?

Véronique

Inspirez d'autres personnes en partageant cet article !