+33 (0)6 80 72 31 75

Depuis le Portail du 5 mai jusqu’au 23 mai, nous vivons la période du Wesak, la rencontre des énergies christique et bouddhique, l’intégration de l’Amour et de la Sagesse.

La Vie m’a amené de nouvelles situations qui m’ont enseignées sur les thématiques suivantes que j’ai à cœur de vous partager.

1. Passer de l’insécurité à la relation authentique

En cette période, la Vie nous questionne particulièrement sur notre capacité à ressentir pleinement la sécurité. Dans quels domaines vibrons-nous encore la peur et le manque ?

La manière dont fonctionne la société est d’ailleurs le reflet de cette insécurité et s’imprègne dans les fondements mêmes de l’être.

Si nous étions pleinement dans l’amour, si nous ressentions que nous sommes amour, entourés et remplis d’amour, si nous sortions de l’illusion de la séparation, nous n’éprouverions aucun vide, car le vide est rempli d’amour. Et nous vivrions chaque instant présent dans la plénitude de qui nous sommes vraiment.

Mais dans notre humanité, nous avons à nous reparenter pour nous redonner l’amour dont nous aurions eu besoin pour grandir dans la justesse de qui nous sommes profondément.

Cela demande de la discipline pour accéder à l’harmonie de nos différents corps, physique et subtils. Cela implique de prendre soin de notre corps physique et de nous libérer des programmations mentales et des mémoires qui nous limitent, afin de réparer nos racines pour retrouver notre solidité intérieure et accéder à notre véritable sécurité.

Cette sécurité intérieure permet d’être pleinement autonome, de sortir des schémas de dépendance et d’être dans la relation authentique à soi et aux autres.

2. Evoluer du référentiel mental passé au nouveau paradigme où l’être est au centre de la création

Je ressens aussi que le rythme est de plus en plus vite. J’accueille qu’à chaque instant, je ne suis plus la même, que mes pensées d’hier ne sont plus celles d’aujourd’hui. Et je sais qu’elles ne sont déjà plus celles de demain.

Le mental est toujours en lien avec un référentiel passé. Il ne peut plus suivre car ses programmations sont dépassées. Le véritable lâcher prise, c’est lorsque le mental lâche et se met au service du cœur. C’est cela vivre avec courage.

Et il n’y a pas d’autres alternatives désormais. Sinon, nous créons sans cesse un décalage entre le ressenti de ce que nous vivons dans l’instant présent et l’analyse que nous tentons de faire selon un référentiel passé sur lequel nous ne pouvons plus nous appuyer.

3. Développer les qualités de l’artiste pour lâcher prise et se brancher sur le courant d’Energie d’Amour Créatrice

La réalité extérieure est la matérialisation du passé. Le nouveau paradigme est celui où l’être est au centre de la création.

L’humanité a besoin d’artistes qui reconnectent les individus au fait qu’ils sont issus de la Création et qu’ils participent à la Création, et les inspirent à ouvrir les portes d’une nouvelle destinée.

L’artiste a la capacité visionnaire de plonger dans l’inconnu et d’inspirer le monde en ouvrant la voie vers des espaces inexplorés.

L’artiste a aussi cette capacité de dompter l’insécurité et l’inconfort pour donner vie à ses rêves et ses visions.

Nous sommes toutes et tous des créateurs et les artistes de notre vie, à titre personnel et collectif.

Développer les qualités de l’artiste en nous, permet de nous débrancher d’une matrice qui nous retient dans des souffrances passées et de littéralement lâcher prise, pour nous libérer des résistances et nous brancher directement sur le courant de la Vie et le laisser nous inspirer par l’Energie d’Amour Créatrice.

Incarner l’Art, c’est considérer la Vie comme un Art et en faire un art de vivre afin de faire de notre vie notre plus belle œuvre et de co-créer une réalité épanouissante.

4. Vivre l’instant présent pour sortir de l’apparence illusoire du paraître et accéder à la transparence véritable de l’être et l’expression de l’Amour Sagesse

A l’école de la Vie, nous comprenons que la pratique de la Vie ne repose pas sur l’intellectualisation.

Comprendre nos mécanismes intérieurs ne les change pas. Par contre, ressentir pleinement, traverser nos états d’âme, accueillir notre sensibilité, mettre des mots sur les maux, nous permet de vivre vraiment le mystère de la Vie.

Cela rejoint ce que je vous partageais dans mon article TransparEtre. S’engager pleinement dans l’expérience de la Vie, c’est sortir de l’apparence illusoire du paraître pour véritable être dans la transparence qui nous permet de diffuser la lumière de notre présence.

C’est dans la pleine présence à nous-même que nous permettons la rencontre en nous de l’Amour et de la sagesse qui peuvent alors s’exprimer de manière vertueuse au travers de nos créations.

Si nous ne sommes pas dans l’instant présent, nous ne sommes pas présents à notre vie et si nous ne sommes pas présents, nous passons à côté. Il ne s’agit plus de volonté mais d’abandon total, de tomber en amour de la Vie, pour être véritablement en relation à la vie, dans une confiance absolue qui est la grâce de l’innocence.

Car alors il n’y a plus à faire mais à être. A être en relation à soi et aux autres. En relation vraie et à chaque instant changeante, sans chercher à contrôler ou à vouloir qu’il en soit autrement.

Cela demande une rectitude à la conscience Je Suis, et une foi inébranlable en la Vie.

Notre Esprit nous amène les expériences de notre vie, afin que notre âme, au travers des sensations et des émotions que nous ressentons dans notre corps, nous permette de faire remonter les mémoires du passé pour nous en libérer, et ainsi accéder à la clarté, c’est-à-dire à l’information pure et vraie, dans la paix, l’alignement à notre conscience et la verticalité de notre être.

5. Se recharger d’Amour pour maintenir sa lumière

Pendant cette période, j’ai aussi travaillé sur l’équilibre du donner et recevoir. Je ressens le potentiel de l’Amour Absolu et une limitation à l’amour partagé dans les relations humaines. C’est le paradoxe d’aimer tellement que ce n’est pas assez.

J’ai partagé cela à mes Guides de Lumière. Ils m’ont répondu que ce sentiment est normal en l’état actuel de la Vie sur la Planète. Plus nous évoluons, plus notre niveau vibratoire s’élève et plus nous sommes minoritaires. Tout étant le reflet de notre énergie, l’Amour que nous partageons s’exprime au-delà de toute considération humaine relative à l’art et la manière d’aimer, et davantage en termes d’échange énergétique et vibratoire. Ainsi, malgré tout l’amour que nous pouvons éprouver pour nos proches, nous pouvons nous sentir vides car la plupart des humains ne peuvent pas nous apporter l’amour auquel nous aspirons au plus profond de nous, dans le juste équilibre des échanges énergétiques.

Si vous aussi, il vous arrive de vous sentir vidés par vos échanges d’amour avec les autres, c’est que votre énergie vibratoire est supérieure. Même si cela peut être mal compris par votre entourage, veillez à votre intégrité, prenez du temps pour vous régénérer, branchez-vous sur le canal d’amour des autres dimensions où vous pouvez recharger vos batteries d’Amour. Ressentez à quel point vous êtes guidés, aimés, protégés, dans le visible et l’invisible. Demandez de l’Amour à vos Guides de Lumières, leur amour est grand comparé à celui qui vibre su la Planète. Vous en avez besoin pour maintenir votre lumière et poursuivre votre œuvre.

6. Vivre la Vie dans sa dimension Sacrée

Vivre la Vie dans sa dimension Sacrée, c’est revenir à la Source d’Amour dans le Cœur pour Réaliser l’Expérience.

C’est considérer la Vie comme une expérience d’amour et ainsi aspirer à la vivre de la manière la plus belle qui soit.

C’est un chemin d’humilité et de grandissement qui implique de s’y engager pleinement afin d’accéder à la plus belle expression de notre essence, et ainsi de rendre grâce à la Vie.

Nous sommes les précurseurs d’une réalité nouvelle. C’est en la vivant en nous et pour nous d’abord que nous pourrons la rendre accessible aux autres et la faire se déployer sur la Planète.

Ouvrons les portes de notre cœur, déployons nos ailes afin de nous élever vers notre plus haut potentiel et créer un futur basé sur l’Amour Sagesse.

Avec cœur,

Véronique

Inspirez d'autres personnes en partageant cet article !